Histoire

L’abbé Jolys

‘Ce n’est que deux ans après la création du Manitoba en 1870, que les huit familles suivantes viennent s’établir en permanence à la Rivière-aux-Rats : Édouard Élémont et Élise Racette, Joseph Gladu et Adèle Lafournaise, Gabriel Lafournaise et Suzanne Collin, Louis Larivière et Mélanie Nault, Boniface Nault et Christine Landry, Marcel Roy et Ursule Venne, Isidore Tourond et Anne Vermette, Toussaint Vermette et Élise Tourond…. À cette époque, la mission de Saint-Pierre est desservie par la paroisse de Sainte-Agathe…. En 1877, la mission de Saint-Pierre compte déjà vingt familles et, le 4 janvier de cette année, Monseigneur Taché, évêque de Saint-Boniface… érige canoniquement la mission de Saint-Pierre et par là même aussi, en conformité avec les lois provinciales, lui donne la vie civile… Les habitants de la mission Saint-Pierre souhaitent de plus en plus un prêtre permanent à la mission. Durant l’été 1879, l’abbé Jolys qui connaît bien la mission de Saint-Pierre pour l’avoir visitée plusieurs fois accepte, à la demande de Monseigneur Taché, d’étudier la possibilité d’ériger la mission de Saint-Pierre en une paroisse.’ (Extrait du livre ‘Saint-Pierre-Jolys Manitoba Au Fil Du Temps 2005)